Spot de plongée

Port Vendres: la plongée du tuyau et son ancre mystérieuse

Dans cet article je vous dévoile une plongée que tout le monde pense connaitre: le tuyau d’évacuation de Port Vendres. Ne vous arrêtez pas au titre vous serez surpris par cette plongée mystérieuse!

Le site

Un site que je présente plus, la jetée de Port Vendres, vous connaissez ce site pour la célèbre épave du “Pythéas” ou encore “le sec d’Hubert“, que j’ai mis en lumière. Vous êtes nombreux à m’avoir remercié pour ce partage. Aujourd’hui je vous révèle un nouveau secret (un secret d’histoire).

Profondeur maximum: 26 m
Profondeur moyenne: 19 m

Pour s’y rendre, c’est très facile : rentrez sur votre GPS “la route de la jetée“, allez jusqu’au bout de la route, de nombreuses places sont disponibles pour se garer (souvent prises l’été). Continuez à pied, dépassez de 35 mètres la barrière des pompiers. Sur la droite un chemin bétonné vous amène jusqu’à la mise à l’eau.

La plongée (avec Olivier)

Sur cette plongée, je ne peux pas faire plus simple en terme d’orientation.
Dès le mise à l’eau, vous trouverez un tuyau sous vos pieds. Il sera votre guide pour toute la plongée. Le but de cette plongée (avec Olivier) est de vous faire suivre le tube, trouver l’ancre mystérieuse et faire le tour du sec d’Hubert. Alors prêt, suivez le guide!

Le tuyau mesure 330m de long et est un abri pour toutes sortes de vie marine. Si vous savez observer, vous ne serez pas déçu de cette plongée. En terme de profondeur, vous allez rester longtemps (40-45min) sur la zone des 20-23 mètres de profondeur. Prenez vos dispositions pour ne pas passer trop de temps à faire des paliers.

Pour la plongée vous devez suivre se tuyau d’évacuation, attention après 40m, il est cassé sur 10m et reprend dans le même axe. Cette cassure est le seul moment où vous ne serez pas guidé. Continuez dans l’axe du précèdent tube et vous ne pourrez pas vous perdre.

Suivez le tuyau tranquillement en le maintenant à vue. Apres seulement 7 ou 8 minutes il est partiellement enterré dans le sable. Continuez à le suivre il va à nouveau se révéler à vous.
Tout le long de ce tube, vous observerez des fractures du tube de protection (en béton). Dans chaque fracture, vous trouverez un congre, un crabe, des ophiures ou encore avec de la chance un joli homard.

La photo ci jointe n’est pas lui, la vérité c’est que j’ai toujours eu peur de le prendre en photo. Car quand on l’éclaire il sort vers moi… Oui j’ai peur…

La profondeur augmente doucement pour se stabiliser à 23-25m, continuez à palmer pour arriver au bout à 26m. Oui ça parait long mais il faut seulement 330m. En général vous mettrez 15 à 20 minutes pour arriver au bout.

Au bout, ne prenez pas peur, un congre d’une taille immense y habite. Je ne plaisante pas, c’est le plus gros que n’ai jamais vu: des cicatrice, des grandes dents, bref il me fait peur à chaque fois… (ne rigolez pas tant que vous ne l’avez pas vu).

Là à votre droite un bout (une corde) en direction du SUD-SUD-OUEST (200°) est présent avec une étiquette “Plongée avec Olivier – Le Sec d’Hubert” Si vous le prenez, il vous amène sur le sec d’Hubert. (Selon les tempêtes subies, cette ligne peut être arrachée, dans ce cas suivez le cap 200°)

Là remontez un peu le sec sur une dizaine de mètres et vous trouverez sur votre droite un bloc de béton (bloc d’ancrage). A ce bloc est accroché un autre bout qui vous amènera à l’ancre mystérieuse. Une ancre de 1,5m de long posée droite sur le fond que j’ai découverte. Les questions sont nombreuses: appartient-elle au Pythéas? que fait-elle là? Depuis quand? Personne n’a pu me répondre…

Revenez sur le sec d’Hubert. Vous pouvez faire le tour et rentrer par le même chemin ou si vous connaissez l’article du sec d’Hubert, rentrer par l’épave du Pythéas.

Sinon, revenez au bout, suivez-le, vous arrivez au tuyau pour rentrer à la mise à l’eau. Impossible de se prendre…

A voir absolument

Cette plongée est riche en sable je vous l’accorde mais si vous lisez cet article vous serez ébloui par la biodiversité qu’il renferme.

Les habitant du sable:
En longeant le tuyau regarder bien sur celui-ci mais aussi autour. Avec votre lampe scrutez au large et cherchez des mouvements sur le sable. De nombreuse bêtes avec un camouflage y résident. En voici quelques-unes:

Le dragonnet

la sole

le vert maçonnique (Lanice)

Avec de la chance vous croiserez la route d’un grondin, un poisson merveilleux qui est capable de marcher, voler et nager en même temps. Cet animal calme et placide, se laisse facilement approcher et observer.

Les habitants du tuyau:
Le tube est recouvert par une une protection en béton. Par endroits, le temps a disloqué certaines parties créant une infructuosité qui est toujours habitée. Vous trouverez dans chaque trou: un petit congre timide, toutes sortes de crabe ou crevette et parfois un beau homard.

Crevettes cavernicoles

Petit congre

L’ancre mystérieuse
Lors du balisage de ce site, je suis tombé par hasard sur cette ancre que je ne connaissais pas. J’en avais entendu parler par un ou deux plongeurs mais toujours sur le ton de la plaisanterie. Je ne pensais pas qu’elle existait.

Maintenant que je connais exactement sa position, je l’ai mise sur le parcours pour vous la partager et vous la faire découvrir.

Nul ne sait pourquoi elle est là, pourquoi elle est droite. Dans les ouvrages de plongée, personne n’en parle. Appartient-elle au Pythéas? Certains parlent de la sonde de profondeur… Personnellement je ne pense pas c’est bien trop gros pour une sonde. Si vous avez plus d’informations à ce sujet vous pouvez me contacter par E-mail en bas du site.

Bref une plongée bien sympathique qui vous permettra de découvrir ou redécouvrir la plongée au départ de Port Vendres.
Le mystère reste entier, cette ancre perdue, gardera secrète son histoire.

6 réflexions au sujet de « Port Vendres: la plongée du tuyau et son ancre mystérieuse »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *