Spot de plongée

Cala Caials (Cadaques), un paradis pour les plongeurs

Dans cet article je vous dévoile en exclusivité le plus beau site de la Costa Brava. C’est une plongée somptueuse, ne cherchez plus si vous devez faire une plongée pour aimer la méditerranée c’est celle là!

Le site

Je vous présente ci-dessous le plus beau site que j’arpente au moins 2-3 fois par mois, si ce n’est pas chaque semaine. Cette plongée est une vraie merveille : des couleurs à couper le souffle, une visibilité toujours certaine dans une baie protégée de toutes conditions. Dès que le vent souffle près de Perpignan et que les conditions sont incertaines, c’est toujours une solution de repli.

Profondeur moyenne: 20m
Profondeur maximum: 45-50 mètres (certains parlent d’une faille plus profonde…)
Si vous avez lu mon dernier article sur l’épave du Llanishen, c’est sur le même site, mais là, la plongée que je vous propose est plus profonde.

Pour vous rendre sur ce site, rien de plus simple, tapez “Cala Caials” sur votre GPS. Parking disponible juste devant le ponton en béton. Souvent très fréquenté, ce site est connu par bon nombre de plongeurs de la région. Équipez-vous sur le parking et cette fois ci ne vous dirigez pas vers le ponton, il y a un petit passage sur la droite du parking en suivant la falaise.
A cet endroit, je vous propose de jeter un coup d’œil à la plongée. Sur votre gauche, vous apercevez une pointe. Vous aller suivre le relief de cette pointe toute votre plongée.

La plongée (avec Olivier)

Comme indiqué , sur la carte ci-dessous, vous vous mettrez à l’eau par un passage sur la gauche du parking. Dès les premiers pas, vous trouverez un suffisamment d’eau (1,5 m) pour vous équiper. Nagez quelques mètres sur le dos avant de vous immerger sur un fond de 3-4 m. Déjà, vous pourrez contempler la beauté du site (herbiers posidonies, poulpes, murènes sur 4 mètres de fond).
La plongée est on ne peut plus facile, vous avez le tombant main gauche et vous reviendrez avec le tombant main droite. De plus le relief de la pointe de l’oliguera est très marqué.

Progressivement vous prendrez de la profondeur, sur un fond de 7-8 m vous trouverez une petite banc de sable où vous pourrez apercevoir un reste de tôle du Llanishen éparpillé par l’explosion. Juste après, une dizaine de mètres plus loin, vous allez passer au dessus d’un zone d’éboulis, là vous battrez sûrement votre record du nombre de rascasse au mètre carrée. Cette zone de cailloux abrite un nombre faramineux de rascasse, si vous êtes chanceux vous apercevrez des petits mérous. Très craintifs ils disparaissent instantanément.
Continuez votre exploration en suivant le tombant , vous allez rapidement prendre de la profondeur pour vous trouver sur 25-30 mètre avec un magnifique tombant sur votre gauche. Le panel de couleurs rend cet endroit magique, la photo en tête d’article en témoigne.

A cet endroit, je conseille à tout le monde de faire demi-tour. A cette profondeur, la consommation d’air est importante et la DTR (durée du temps de remonté) augmente rapidement. Il se peut même que vous ayez des paliers de décompression.
Le retour se fera par le même chemin avec le tombant main droite. Attention ne remontez surtout pas en pleine eau : les courants de surface et le passage des bateaux en été vous mettraient en mauvaise posture.

Selon votre expérience en tant que plongeur, le temps passé sur le tombant et s’il vous reste de l’air vous pourrez continuer la plongée sur des intermittences de patates de coraligène et banc de sables où la vie est très présente.

Toujours de belle surprise à cette profondeur de 35 m ou seuls quelques plongeurs osent s’aventurer. Pensez au retour, vous aurez du temps de palier à coup sûr.

A voir absolument

A voir absolument, que vous dire mis à part tout! Je vais tenter de résumer ça en 3 points.

Les éboulis

Cette zone est particulièrement intéressante pour plusieurs raisons. Tout d’abord les rascasses rouges : les éboulis doivent leur procurer un lieu de protection et de réservoir alimentaire qu’elles doivent sans nul doute adorer. Ces poissons peu farouches et facilement approchables permettent aux photographes débutants de faire de beaux clichés.
De nuit, cette zone est farcie de crustacés, c’est une vraie farandole d’espèces : pagure, bernard l’hermite, araignée de mer et galathée strillée… Autant d’espèces qui en font un site sublime pour la plongée de nuit.

Le tombant
A partir de 25 m on arrive sur un tombant sublime, le mélange de couleurs est vraisemblablement l’image que vous mémoriserez sur ce site. Corail rouge avec ses polypes blancs déployés, corail solitaire jaune, éponge, ascidie, anthias et langouste rouge composent ce tableau, à mes yeux, unique sur nos côtes.
Le temps filera à toute vitesse lorsque vous prendrez un instant pour admirer ce tombant.
Je n’ai que peu de mots pour le décrire, il faut seulement le voir.

Faire ses paliers avec des poulpes, murènes et bancs de poissons.

Je ne vais pas commencer à vous mentir, mes amis et moi, nous avons des palier de décompression à chaque fois que nous allons sur ce site. Mais quel plaisir de faire 10 min de palier en compagnie de toute cette diversité d’espèce. En effet, lors de la remontée du tombant, vous trouverez un zone entre 4-5 mètres où comme par magie, le temps passe très vite. Il y en a pour tout le monde, mes amis jouent avec les poulpes curieux qui, habitués à voir des plongeurs, n’hésitent pas à rentrer en contact avec ses hôtes.

Pour ma part, je passe mon palier à jouer avec la lumière et les bancs de saupes qui s’y promènent.
Une plongée profonde qui vous fera aimer les paliers.
Bien évidement pas besoin de palier pour admirer ce spectacle, les débutants pourront également s’adonner à chercher toutes ses espèce tout en finissant leurs plongées en toute sécurité.

Vous l’aurez compris, ne comptez pas sur moi pour critiquer ce site qui est un des sites que j’ai classé “GOLD” (site en or). Si cet article ne vous a pas convaincu, allez y faire un saut. Je suis curieux de votre retour...

3 réflexions au sujet de « Cala Caials (Cadaques), un paradis pour les plongeurs »

  1. Merci pour ce partage, explication de votre magnifique expérience. J’ai hâte d’être un peu plus expérimentée pour aller découvrir cette fabuleuse faune et flore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *