Épave

L’ épave du Llanishen, à Caials entre Cadaques et Port lligat

Le Llanishen dans la baie de Cala Caials (1917°

L’épave

L’épave du Llanishen se trouve dans la crique nommée “Cala Caials” entre Cadaquès et Port lligat en Espagne.
Ce cargo anglais a été torpillé par un sous-marin allemand pendant la première guerre mondiale. Sévèrement touché, il est venu s’encastrer dans cette crique. GPS   42°17’4,10″ N    03°17’50,2″ E
Profondeur maximum: 18m
Profondeur minimum: 12m

Sur le même site, je vous conseille de faire également le tombant plus à droite. Mais ce sont deux plongées différentes.

Pour vous rendre sur ce site, rien de plus simple, tapez “Cala Caials” sur votre GPS. Parking disponible juste devant le ponton en béton. Souvent très fréquenté, ce site est connu par bon nombre de plongeurs de la région. Équipez vous sur le parking et descendez sur le ponton pour la mise à l’eau. Là, chacun son style. Certains se mettent à l’eau délicatement en passant sur le coté, moi personnellement je me jette quand j’arrive au bout (profondeur 1,5m, attention les genoux).

Je déconseille le parcours ci dessus, trop long à mes yeux. Mais à faire sur deux plongées.
Dessin extrait du livre Les 200 meilleures plongées de la Costa Brava de Andreu LLAMAS. Éditorial de GeoPlaneta.

Ensuite, prenez la direction sud-est (130°). Pendant les 30 premiers mètres la profondeur est faible : 1 à 2m, vous pouvez vous immerger ou rester en surface. Attention l’été, la crique est utilisée comme port par des bateaux de plongeurs. Je vous déconseille de vous immerger à cette période ou les hélices des moteurs vont vous faire une coupe au carré.
Dès le début, vous passerez au-dessus d’un champ de posidonies, dès lors la profondeur augmente jusqu’à 5-6 en et continue de descendre jusqu’à 11 m. Vous verrez sur votre droite une grande parois rocheuse qu’il faut suivre en la tenant main gauche. Bravo vous êtes sur la bonne route!!!
Vous arriverez sur une zone de galets plats qui remonte légèrement, la dessus la vie est presque inexistante. Continuez toujours tout droit (cap 130°), vous allez forcement tomber sur l’épave, enfin sur les restes de l’épave…
Pour vous orienter : à droite se situe la proue et à gauche la poupe.

Lionel BOIS en exploration sur l’épave

A voir absolument sur l’épave

La plongée présente principalement 2 zones à voir absolument : les membrures et au retour le champ de posidonies. Cette épave a la mérite d’être peu profonde, donc la vie s’y est développée de façon exceptionnelle. On y va plus pour la biodiversité que pour l’épave en elle-même.

A l’allée, délaissez le champ de posidonies pour le garder pour le retour. Dès que vous arrivez sur l’épave, inspectez tous les recoins de cette zone. Autour d’elle, la vie profite des moindres anfractuosités, dans chaque membrure, il y a quelque chose à voir. Les espèces courantes sont bien entendu présentes (sars, dentis, dorades, poulpes commun, nudibranches…) mais également des espèces plus rares ou plus discrètes (cigales géantes, galathées, poulpes tachetés…).

Il faut vraiment prendre le temps de fouiller sous chaque amas de tôle, chaque débris …
Au retour, prenez le temps de regarder dans la zone peu profonde. En effet, cette anse est toujours abritée et donc favorise le développement de la vie. Autour des posidonies vous apercevrez sûrement des bancs de saupes assez impressionnants par leur nombre, un régal pour les photographes. Mais également des pagures, poulpes, nudibranches et bien d’autres. Partagez dans les commentaires vos rencontres…

Bonne plongée (avecolivier)…

Un peu d’histoire

Le Llanishen en 1917 avant d’être dynamité

Le Llanishen était un cargo anglais. Durand la 1ére guerre mondiale (1917) il fût sévèrement touché par une torpille tirée d’un U-boot. Dans l’impossibilité de manœuvrer le capitaine laissa son bâtiment s’échouer dans la petite anse de Caials au nord de Cadaqués. Par la suite il fût dynamité afin de dégager la crique…

Ce qui persiste du Llanishen est dispersé sur une large surface, une arrête rocheuse sépare en deux parties la zone de prospection. Ces deux zones sont peu profondes , entre 12 et 18m. Des débris ont été éparpillés aux alentours et on retrouve des morceaux de tôles bien loin de la partie principale. Il faut dire que les explosifs qui ont démembré le cargo y ont largement contribué.

Pour les plus passionnés et férus d’informations
je vous conseille cet ouvrage:
Le sommeil des épaves
– Les 200 meilleures plongées de la Costa Brava

Rascasse rouge sur l’épave du Llanishen (Cala Caials, Cadaquès)

2 réflexions au sujet de « L’ épave du Llanishen, à Caials entre Cadaques et Port lligat »

  1. Merci pour ce descriptif, on est allé y plonger aujourd’hui malgré un peu de houle. La description pour y aller est au top. Et le site est vraiment sympa avec beaucoup de vie. Bravo pour votre travail sur ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *