Spot de plongée

L’étang de Leucate et ses hippocampes catalans

Ci-dessous je vais sûrement vous présenter le spot le plus magique de la région. Non, ce n’est pas des licornes que vous allez rencontrer mais le cheval des mers …

Ce site a été longtemps tenu secret par les plongeurs, révélé seulement avec la garantie que les visiteurs respecteront ce lieu. C’est dans cette optique, que je vous demande d’être encore plus respectueux. Vous vous engagerez solennellement à ne rien toucher, prélever ou détruire … Vous avez toute ma confiance.

Le site

Je vous donne rendez-vous à Leucate à la sortie 15, votre point de repère sera le “Casino de Leucate”. L’adresse exacte est la suivant: Avenue de la Pinède, 11370 Leucate. Comme toutes plongées du bord, votre vestiaire sera votre voiture. La mise à l’eau se fait très facilement par un petit sentier bien tracé. Dès que vous avez de l’eau à la taille, la plongée commence…
Profondeur moyenne: 3 m
Profondeur maximum: 10 m
Je conseille à tous une bouée de surface pour vous signaler. En effet, même si nous sommes sur un étang, les bateaux de pêcheur, fréquents, passent vite et n’ont guère l’habitude de voir des plongeurs.

La plongée (avec Olivier)

La plongée est on ne peut plus simple (aller et retour par le même chemin), immergez-vous et cherchez des choses quasiment invisibles. En effet les hippocampes sont les rois incontestés du camouflage. Nombreux sont les plongeurs qui vont sur ce site et ne voient rien ! Personnellement, ça ne m’arrive jamais.
En exclusivité, je vous partage ma technique jusqu’à aujourd’hui infaillible. Autour de 3 m, vous trouverez deux ambiances. A votre gauche, une zone d’algue en putréfaction et une lumière quasi inexistante. Il est très rare de trouver les hippocampes dans cette zone. A votre droite, une zone plus lumineuse avec du sable et de grandes zostères. Je vous conseille de rester dans cette limite et de chercher sur 1 mètre à gauche et droite. Ils sont très souvent sur cette zone.
Bien-sûr tout n’est pas toujours aussi simple, ça va dépendre du temps, du vent, de la visibilité, la thermocline, la température de l’eau, des mois, des saisons, de la hauteur d’eau…

Cette méthode est issue de ma propre expérience. Si vous avez une autre technique sur ce lieu, je serais très intéressé par votre retour. N’hésitez pas à me contacter en commentaire ou en privé.

Pour vous repérer sous l’eau et savoir quand faire demi-tour sans sortir la tête, après 300m de nage, vous allez arriver sur une grande zone de sable avec des débris de gravats de construction. Cette zone se situe 30 m après la bouée jaune, visible avant la plongée et également pendant la plongée. C’est là, le moment de faire demi-tour.
Allez chercher la profondeur dès 5 mètres et cherchez l’épave de la barque, elle mesure environ 6 mètres de long. Si vous la trouvez : bravo! Pour le retour, vous pouvez prendre le même chemin qu’à l’aller. Ou faire une variante et passer par le champs de zostères qui vaut vraiment le coup. Pour les photographes, la couleur de l’eau, les zostères et la luminosité sont autant d’éléments pour avoir des photos exceptionnelles.

A voir absolument

La plongée présente 2 zones à voir absolument : la biodiversité de l’étang avec bien évidement les hippocampes mouchetés et l’épave d’une barque (oui, oui une épave de 6-7 mètres de long).

Sur la première partie de la plongée, cherchez les hippocampes sur la zone conseillée. Vous devez absolument être concentré et essayer de déceler “la bête” tant convoitée. Si vous n’avez pas l’habitude, alors il faudra vous armer de chance. Par ailleurs, lors de votre parcours, vous allez croiser beaucoup d’espèces toutes aussi formidables comme des grandes cérianthes, des blennie paons ou même des grandes nacres. Attention cette dernière est très protégée et en voie de disparition en méditerranée (donc pas touche !!).
Bien-sûr vous ne pourrez passer à côté de toutes ces huîtres qui vivent dans l’étang, huîtres de très grandes tailles…

Pendant la deuxième partie de la plongée, juste au moment du demi-tour, cherchez dans la zone où les algues pourrissent, l’épave d’une ancienne barque y est cachée. Celle-ci est intéressante pour deux raisons : la première est d’initier des jeunes plongeurs aux épaves. La seconde est la biodiversité qui s’est fixée dessus. Vous pourrez y voir en toutes saisons de nombreux blennies paon, des anguilles logées sous la coque, crevettes, ascidies blanches. Mais également des clavelines, des petites merveilles qui raviront tous les plongeurs. Occasionnellement, en cherchant l’épave, vous apercevrez peut être un seiche ou de nombreux loups en chasse.

Je vais sûrement paraître insistant mais je préfère me repérer. Ce site est exceptionnel sur l’étang de Leucate. Il appartient à chacun d’entre nous de le conserver et de le protéger. Je vous demande donc le plus grand soin lorsque vous y allez ou que vous observez ces magnifiques créatures. C’est un trésor que nous nous devons de préserver!!!

Une réflexion au sujet de « L’étang de Leucate et ses hippocampes catalans »

  1. Merci Olivier pour ces précieuses informations. J étais à la recherche d une mise à l eau plongée du bord sur l’etang. J y plongerai probablement …dans le respect du site, bien lesté et sans toucher à la faune et à la flore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *