PromotionSpot de plongée

La tirounère, une plongée en eau douce.

Si je vous dis que pas très loin de chez nous, nous avons un cenote : une eau douce, cristalline et qui plus est accessible à tous les niveaux de plongée, me croyez-vous ? Allez, venez, je vous amène visiter un cenote Catalan.

Le site

Profondeur moyenne : 2 m
Profondeur maximum : 7 m

Au fin fond de notre département, proche de la frontière cathare, se cache un lieu discret et inconnu de la plupart des plongeurs d’eau salée. Oui aujourd’hui je vous amène plonger en eau douce.

La Tirounère est une résurgence (sortie d’eau souterraine) qui alimente l’Agly entre Saint Paul de Fenouillet et la fin des gorges de Galamus. On vient sur ce site pour profiter de l’eau cristalline, rincer le matériel et accessoirement s’initier à la plongée sous plafond. Température de l’eau été comme hiver : 16°C.

La plus grande difficulté de ce site réside dans le fait de le trouver. En effet, même certains autochtones ne savent pas où il se trouve. Donc suivez bien mes explications, elles sont précieuses.
Si vous avez un GPS (google) c’est hyper simple, il vous suffit de taper “Oxygen Aventure – Canyoning, Rafting“. Sinon suivez bien mes explications elles vous amèneront ainsi à la résurgence.


Prendre la direction de Saint Paul de Fenouillet, traversez le village et prendre la première à droite après le pont qui passe au dessus de l’Agly. Prendre la rue nommée : “Rue de la Paychere” la suivre jusqu’à traverser une voie de chemin de fer et continuer encore jusqu’à arriver au bout de cette petite route très étroite (environ 3,7 km).

A l’arrivée sur site, vous devez vous garer à coté d’une barrière, à la fin de la route. Vous disposez d’environ 4 places de parking. Gréez votre matériel et portez le jusqu’au point de départ. (il vous faudra traverser la rivière, grimper à l’échelle pour enfin vous immerger et que la plongée commence)

La plongée (avec Olivier)

La plongée est hyper simple impossible de se tromper ou de se perdre. Dès le début, vous vous trouvez sur un fond de 1 m. Là déjà, vous ne pourrez qu’admirer la clarté de l’eau et les couleurs sublimes. Continuez à remonter la rivière. Vous allez voir, ce site peu profond ne présente aucun danger. 50 m plus haut vous allez apercevoir la résurgence sur la gauche.

Vous pouvez vous approcher de la sortie d’eau et du départ de la souterraine mais je déconseille fortement à tout le monde d’y entrer. Quelques mètres plus loin, sur la droite, vous avez des grottes qui vous amènent sur un autre gouffre qui donnera accès au canyon.

Je vous l’accorde, les espèces sont biens moins variées qu’en mer mais elles ont également leurs charme. Vous rencontrerez des truites farios, des vairons (petits poissons), barbeaux truités, chevesnes et l’été quelques couleuvres d’eau venues chasser. Je vous rassure, elles sont complètement inoffensives et non venimeuses pour l’homme. (CE NE SONT PAS DES VIPÈRES!!! )

Vous pourrez remonter la rivière jusqu’au bout où vous serez arrêtés par le manque d’eau. Pour l’itinéraire retour, je vous laisse trouver votre chemin, ça m’étonnerait fortement que vous vous perdiez.

A voir absolument

Sur cette plongée, on vient surtout pour profiter de la clarté de l’eau, pour changer d’ambiance de plongée mais aussi on peut se le dire un bel endroit pour rincer le matériel en fin de saison (enfin si on met fin à la saison…).

Les jeux de lumière :
Les photographes vont adorer : l’eau claire, le vert des algues et le soleil fusionnent pour créer des compositions de folie. Je vous laisse vous délecter, savourer et donner libre cours à votre imagination (n’hésitez pas à m’envoyer vos clichés)

La grotte et le canyon :
Juste après la résurgence, vous pouvez continuer votre exploration en passant par une grotte. La dernière crue a amené un arbre qui rend le passage étroit mais donne une ambiance assez sympathique.

La résurgence :
L’entrée de la résurgence est intéressante et la sensation de rentrer dans obscurité est prenante, je la conseille à tout le monde.
Vous allez appréhender le courant, la force de eau est parfois exceptionnelle, en atteste le nombre incalculable de galets roulés à l’entrée (façonnés et nettoyés par les forces de l’eau).
Par contre, je déconseille à tous d’entrer dans la galerie souterraine sans avoir d’expérience et la formation à la plongée sous plafond.

Une initiation à la plongée souterraine

Si l’idée de vous initier à la plongée sous-plafond vous intéresse, un seul club (Tech Of Plongée à Port Vendres) réalise des initiations et formations à la plongée technique (baptême uniquement hors saison).

Contact: 06 58 55 41 04 ou christophe@techofplongee.com

Info pour les plongeurs Tek (information non vérifiée)

L’entrée s’ouvre dans le lit de l’Agly à la sortie des Gorges de Galamus et possède un débit moyen de 840 l/s. La galerie noyée atteint un point bas à -12 m avant de remonter jusqu’à la surface à 65 m de l’entrée.
On atteint alors la base du Barrenc de la Tirounère qui est équipée d’une pompe pour l’alimentation en eau de Saint Paul. En poursuivant vers l’amont, la galerie bute sur une trémie à -12m derrière laquelle la galerie a été reconnue depuis l’Aven des Anarchistes.  Cette dernière cavité donne accès au siphon amont (S3) qui a été plongé jusqu’à une profondeur de -106 m par G. Tixier. 

http://les-trogloxenes.blogspot.com/2019/04/la-tirounere.html

2 réflexions au sujet de « La tirounère, une plongée en eau douce. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *